Premier avril sur Twitter : entre tanks et Twix

La Turquie se prononcera ce 16 avril sur l’opportunité ou non de réformer 18 articles de la Constitution afin de passer du système parlementaire, actuellement en vigueur, à un système dit présidentiel.

La campagne, très inégale, est entrée dans sa phase finale. L’enjeu est plus que jamais de séduire les quelques indécis et les nombreux abstentionnistes qui, d’après certains sondages, représentent près de 15% de l’électorat et ont donc la capacité de faire basculer le résultat d’un côté ou de l’autre. Du côté de l’AKP, tout semble bon pour tenter de rallier ces électeurs au OUI. Les médias, largement concentrés entre les mains des proches/partisans du Président Erdoğan1, octroient l’essentiel de leurs colonnes et de leur temps d’antenne aux membres du parti majoritaire et à Recep Tayyip Erdoğan lui-même2.

L’invisibilisation et la criminalisation des partisans du NON ne sont pourtant que la partie émergée de l’iceberg, comme en témoignent les crises successives avec l’Allemagne et les Pays-Bas entretenues par un discours qui fait rougir même les plus fervents adeptes de rogue diplomacy.

La campagne est placée sous le signe d’émotions variées : rejet du passé marqué par les crises économiques et l’instabilité politique ; confiance en un avenir symbolisé par des projets d’infrastructure et la promesse d’un consumérisme sans limites ; espoir placé en l’action du gouvernement, amour pour le trio travail/famille/patrie, ferveur et dévotion envers le chef de l’État ; détestation de l’autre lorsqu’il ne partage pas une vision identique ; crainte paranoïaque d’une menace multiforme menaçant le développement du pays ; haine et soif de vengeance sur des ennemis toujours plus nombreux.

Les réseaux sociaux sont un terrain fertile pour l’expression de ces sentiments, avec des résultats parfois étranges. Le samedi 1er avril a ainsi vu Twitter se liguer contre la multinationale Ülker, accusée de fomenter un nouveau coup d’État.

Rappel des faits

Le géant agroalimentaire Ülker a confié à une agence la réalisation d’une campagne publicitaire conçue autour de la famille et des farces potaches, parfois un peu vaches, que font les grands frères et sœurs à leurs cadets. Sur le thème de la « revanche » des plus jeunes sur leurs aînés, un jeu concours3 propose de désigner une victime à qui sera faite la farce de son choix. De courtes animations présentent des exemples de farces dont certaines sont un brin sadiques. Dans les dernières heures du 31 mars, Twitter s’enflamme sur un montage de ces différents films d’animation, croyant y déceler l’annonce d’une nouvelle tentative de coup d’État. La campagne d’Ülker se clôture en effet le 1er avril.

Des « analyses » image par image y voient des explosions, des appels à la violence, l’annonce d’une tentative d’assassinat par empoisonnement sur Recep Tayyip Erdoğan et quantités d’autres trouvailles farfelues. Des « experts » clament que le clip lu à l’envers à une certaine vitesse contient des déclarations qui ne laissent aucun doute quant aux intentions néfastes d’Ülker. Répondant à l’appel d’un journaliste de Yeni Şafak, plusieurs personnes passeront la nuit dehors dans différentes villes du pays dans une « veillée pour la démocratie », comme lors des semaines qui ont suivi le coup d’État avorté du 15 juillet dernier. Un de ces groupes passera toute la nuit sur les hauteurs de la rive asiatique d’Istanbul afin de protéger le Président Erdoğan. Le député Metin Külünk4 et le maire de Bağcılar Lokman Çağırıcı les accompagnent. Metin Külünk, qui est venu avec un journaliste dans sa valise, déclare doctement au milieu de la nuit qu’il s’est entretenu avec le procureur de la République et qu’une enquête est d’ores et déjà en cours.

Du côté d’Ülker, la réaction ne s’est pas fait attendre. Murat Ülker, aussitôt prévenu, donne l’ordre de faire disparaître toute trace de la campagne litigieuse pour endiguer sa propagation. Les animations, le site Internet et toute mention sur les réseaux sociaux disparaissent en quelques minutes de la communication officielle. Un communiqué de presse ainsi qu’un autre spot publicitaire qui est diffusé à la télévision sont très rapidement publiés. Loin de calmer le jeu, ce mouvement de repli est interprété comme un aveu de culpabilité. Pire encore, les internautes n’ont plus le loisir de se faire leur propre idée en visionnant le film litigieux qui était en lien dans le tweet effacé. Ils n’ont donc plus qu’une interprétation hors contexte, soutenue par des captures d’écran.

Vidéo postée sur Twitter puis effacée par l’utilisateur @serpilf35 suite aux nombreuses réactions moqueuses qu’elle a suscité5

L’activité baisse à mesure que la nuit avance mais reprend de plus belle le lendemain matin. La Turquie se réveille au beau milieu d’images de barres chocolatées exécutées par pendaison ou suppliciées par le feu sur fond de déclarations menaçantes. La fièvre retombe ensuite comme elle est survenue puisque le coup d’État tant redouté n’a pas eu lieu.

Penchons-nous sur les données pour voir en quels termes le débat s’est posé, qui en sont les acteurs et s’il est possible de déterminer un profil type pour chacun d’entre eux.

Collecte et analyse des données

Une capture des tweets en turc contenant le terme « Ülker » durant le week-end du 1er avril6 a permis d’obtenir un volume de 36 100 messages qui ont été soumis à une analyse de sentiments (hostile, non hostile, neutre ou spam) puis à une classification plus poussée qui prend en compte le contenu écrit du tweet, les images ou vidéos associées et d’autres informations périphériques signifiantes (nom d’utilisateur, photo de profil).

La grille de codage est la suivante :

CRITÈRE EXPLICATION
MENTION « DARBE » Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite à un coup d’État (darbe)
MENTION « FETÖ » Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite au mouvement de Fethullah Gülen désormais désigné exclusivement par l’acronyme FETÖ
MENTION RTE Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite à Recep Tayyip Erdoğan
COMPLOTISTE Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite à un complot quel qu’il soit, des maîtres du monde nommés ou non
CONTIENT MENACE Le tweet menace explicitement ou implicitement le groupe Ülker, son dirigeant ou toute autre personne liée au groupe
SOUTIEN « EVET » Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite du soutien du OUI au référendum du 16 avril 2017
SOUTIEN « HAYIR » Le tweet comporte une mention (audio)visuelle ou écrite du soutien du NON au référendum du 16 avril 2017
SANS MENTION PARTICULIÈRE Le tweet ne comporte aucune des mentions ci-dessus

Les mentions ne sont pas prises en compte pour les tweets neutres. À l’exception des codes mutuellement exclusifs (SOUTIEN « EVET » et « HAYIR »), un même tweet peut cumuler toutes les mentions de la grille de codage. Un premier graphique du résultat de ce codage est présenté dans le graphique ci-dessous :

Il apparait clairement que l’essentiel des mentions est présent dans les tweets hostiles, et que ces derniers sont les seuls à contenir des menaces. On observe également une corrélation entre les intentions de vote exprimées et l’attitude envers Ülker. Ce graphique n’est toutefois pas totalement satisfaisant car il ne permet pas de visualiser la proportion de tweets sans aucune mention ni de percevoir l’importance de chacune de ces mentions à l’intérieur de ces deux grands ensembles.

Nous avons bien affaire à deux profils nettement distincts. Le premier (hostile) cherche à mobiliser et recourt pour cela à une panoplie d’arguments, souvent combinés, qui insistent sur l’imminence d’un danger (la mention au coup d’État est abondante, de même qu’une vision complotiste faisant état d’un danger plus grand encore). L’emploi de menaces (qu’elles soient vagues ou précises) et de l’insulte sont fréquents. Notons le nombre important de tweets qui affichent leur soutien au OUI.

Le second profil (non hostile) parle avant tout de l’événement. Les mentions sont largement absentes des messages. Lorsque c’est le cas, elles ne sont que rarement combinées7. De plus, les mentions les plus présentes sont faites sur le ton de la dérision. Ce profil d’utilisateur ressent bien moins la nécessité de faire état de son opinion politique.

Ces constatations nous invitent à nous interroger sur les origines de cette polémique et sa propagation.

Instigateurs et relais

Première mention retrouvée. Un rapide examen de ses tweets révèle que cet utilisateur soutient clairement le OUI au référendum. Traduction « C’est quoi votre surprise, salopards ? Dites-le clairement » Il cite le tweet d’Ülker partageant la dernière vidéo de la campagne publicitaire, tous deux effacés par Ülker

Les instigateurs de ce mauvais buzz sont des supporters déclarés de l’AKP. Journalistes et célébrités proches de l’AKP donnent l’alerte après avoir repéré l’information et circonscrivent le débat dès les premières minutes. Les arguments seront répétés et amplifiés par des acteurs variés tout au long de la nuit et le lendemain. En voici un échantillon. Ömer Turan ouvre le bal par une longue série de messages tout au long de la nuit (plus d’une trentaine) qui alternent harangues, « analyses », menaces et exhortations. Jouissant d’une certaine popularité, ses tweets sont abondamment commentés et partagés, donnant corps à la mobilisation.

Série de tweets publiés par le commentateur pro-AKP Ömer Turan dans la soirée et la nuit du 31 mars. La traduction est présentée en note8

À sa suite, d’autres entrent dans l’arène sans toutefois apporter d’éléments nouveaux. Chacun mobilise avec succès son audience, et mécaniquement la polémique enfle devant les yeux incrédules et hilares des utilisateurs de Twitter qui tentent de raisonner ou tournent en ridicule les arguments avancés. Nous ne présentons ci-dessous que le premier tweet pour chaque utilisateur.

Fatih Tezcan est un chroniqueur pro-AKP, spécialiste des polémiques virulentes. Traduction en note9

Cem Küçük a sensiblement le même profil que Fatih Tezcan. Traduction en note10

Hilâl Kaplan est une journaliste très influente, dont on dit qu’elle écrit les discours du Président. Traduction en note11

Volkan Albistan est l’administrateur délégué de l’UETD [Union des démocrates turcs d’Europe] Traduction en note12

Uğur Işılak est un auteur compositeur interprète. Il a notamment composé plusieurs chansons de campagne pour l’AKP depuis 2002. Il a été élu député AKP en juin et novembre 2015. Traduction en note13

İlker Yavuz est le président de la branche de jeunesse de l’AKP de Beyoğlu. Traduction en note14

Yusuf Kaplan est un journaliste de la presse écrite (Zaman, Millî Gazete puis Yeni Şafak dont il a été le rédacteur en chef) et télévisée (à différents niveaux de responsabilité), traducteur du français vers le turc et enseignant à l’université Sabahattin Zaim. Traduction en note15

İrfan Neziroğlu est un universitaire spécialiste en relations internationales qui a travaillé de longues années comme expert pour l’Assemblée nationale avant de l’intégrer en tant que personnel permanent en 2003. Parvenu au poste de Secrétaire général en 2011, il est relevé de ses fonctions au lendemain de la tentative de coup d’État pour être nommé au poste de conseiller principal du Président de l’Assemblée quelques jours plus tard. Traduction en note16

Galip Öztürk est un homme d’affaires spécialisé dans le transport de tourisme. Personnage aux méthodes douteuses, il a été jugé pour association de malfaiteurs, meurtre et coercition. Condamné à la perpétuité et 11 ans pour ces chefs d’accusation en 2012, il a été acquitté en 2013. Il s’est associé à Ali Bayramoğlu, célèbre entrepreneur, ancien président du MÜSİAD et ancien député AKP. Traduction en note17

Lütfiye Selva Çam est la présidente des branches féminines de l’AKP et députée d’Ankara depuis le 7 juin 2015. Traduction en note18

Cet appel de Yusuf Kaplan à sortir dans la rue connaît un énorme succès. Des dizaines de réactions de jeunes hommes ayant répondu à son appel lui parviennent de tout le pays.

Traduction en note19

Lorsque Metin Külünk poste ce message, il est sur le terrain avec d’autres militants. Peu de temps après, il annonce l’ouverture d’une enquête, annonce très largement reprise

Metin Külünk est un député AKP d’Istanbul, responsable de l’UETD. Traduction en note20

İhsan Şenocak est un intellectuel musulman sunnite conservateur influent. Traduction en note21

Jusqu’alors très masculine, la mobilisation est également de mise dans les rangs des branches féminines du parti. Ce tweet très populaire de Yasemin Batur posté au beau milieu de la nuit reprend en capture d’écran un message posté sur Facebook par Lütfiye Selva Çam un peu plus tôt et montre que les femmes sont bien présentes.

Yasemin Batur est membre du conseil d’administration des branches féminines de l’AKP, membre de l’assemblée de l’İBB et membre du conseil d’administration du groupe AKP à l’assemblée de l’İBB. Traduction en note22

Amber Türkmen est directrice de TRT radio. Elle doit sa nomination à Şenol Göka dont la carrière a progressé grâce à l’AKP. Traduction en note23

À l’exception des médias en ligne Milliyet et Sputnik news, aucun quotidien n’a publié d’article sur cette tempête qui enfle de plus belle le samedi matin. La ministre de la Famille et des politiques sociales Fatma Betül Sayan Kaya tweete sur le sujet au cours de la matinée. Cette jeune ministre jusqu’ici peu connue a été propulsée sur le devant de la scène en tentant de se rendre d’Allemagne aux Pays-Bas en mars dernier alors que les autorités néerlandaises avaient interdit au ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu de tenir un meeting politique sur leur sol. L’empressement des deux pays à provoquer un incident a donné à Madame Kaya le statut de quasi vétéran de guerre aux yeux des militants de l’AKP. Depuis son retour d’Europe, elle est en campagne sur le thème de la « femme qui fait trembler l’Europe ».

Avant de se voir confier un portefeuille ministériel elle a été conseillère du Premier ministre Erdoğan de 2009 à 2012. Elle est également députée d’Istanbul depuis novembre 2015. Traduction en note24

Nükhet Hotar est une universitaire membre de l’AKP depuis ses débuts. Députée d’Izmir, elle est également vice-présidente du département Recherche et développement du parti. Traduction en note25

Interrogé sur le sujet, le Premier ministre Binali Yıldırım dit n’avoir pas visionné la vidéo mais condamne un manque de discernement dans le choix des mots de la part de la firme. Le week-end se termine sur une annonce officielle d’Ülker qui affirme avoir licencié les responsables de la campagne et mener une enquête interne. Les actions d’Ülker ainsi que celles d’autres sociétés appartenant à la même holding ont plongé en bourse et clôturé en baisse le lundi qui a suivi. L’avenir seul nous dira si cette tendance est passagère ou s’inscrit dans la durée. Des actions de boycott isolées ont été observées çà et là26, mais aucune sanction d’envergure n’a été annoncée pour l’instant. Les chaînes progouvernementales diffusent toujours à l’heure actuelle les spots publicitaires de la marque. Autre victime collatérale, Cem Batu, le responsable et directeur artistique de l’agence Plasenta Conversation Agency, désigné à la vindicte populaire par les journaux, a présenté sa démission le 6 avril.

Conclusion

L’homogénéité des profils, la similitude des arguments employés et l’étendue de la mobilisation dans les rangs de l’AKP laissent peu de doute quant au caractère fabriqué de cette polémique. Ont été convoqués avec succès la figure d’un ennemi de l’intérieur, le spectre d’une nouvelle tentative de coup d’État et l’héroïsme du peuple sauveteur. Que l’AKP recoure à de telles méthodes en dit long sur l’importance qu’il accorde à cette révision constitutionnelle.

  1. Nous renvoyons à l’excellent projet Media Ownership Monitor mené conjointement par RSF et Bianet. http://turkey.mom-rsf.org/tr/. []
  2. Voir les résultats de l’observation de 17 chaînes de télévision turques durant le mois de mars 2017 menée par la plateforme Demokrasi için birlik (Unis pour la démocratie). Ils sont consultables à l’adresse http://demokrasiicinbirlik.com/2017/03/23/ekranlarda-hayir-yok/. []
  3. Le site n’existe plus, mais le fonctionnement de la campagne est détaillé sur cette page : http://www.kampanyamerkez.com/2017/03/ulker-kucuk-kardes-olmak-ile-supriz.html []
  4. Metin Külünk est un proche du Président Erdoğan qui a en charge la supervision de l’UETD, relais idéologique de l’AKP en Europe. Voir http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170407.OBS7705/comment-le-parti-d-erdogan-s-infiltre-en-france.html []
  5. Traduction des paroles prononcées : Vous ne toucherez pas à nos valeurs//Vous ne toucherez pas nos points sensibles//Vous ne diviserez pas ce pays//Vous ne nous diviserez pas//Nous vous exterminerons jusqu’au dernier//Nous vous avons débusqués et continuerons de le faire//Vous ne nous séparerez pas les uns des autres//Le 16 avril, nous disons OUI jusqu’au bout//C’est la patrie dont il est question//À partir d’aujourd’hui, OUI, OUI, OUI. []
  6. Du samedi 1er avril à 7h du matin au dimanche 2 à 13h. []
  7. Le total cumulé des valeurs du graphique pour les tweets hostiles est de 192,12%, alors qu’il n’atteint que 104,38% pour les tweets non hostiles. []
  8. Ülker a une surprise pour nous? On va bien voir de quelle suprise il s’agit, on verra
    Le film publicitaire d’Ülker qui dit que c’est le temps de la revanche ne contient pas un message subliminal mais très clair. J’invite les procureurs à se mettre au travail
    Avant de me traiter de partisan, je vous supplie de regarder attentivement la pub d’Ülker qui dit que les petits frères ont une surprise pour leurs grands frères et sœurs
    1. D’abord il va se passer des trucs bizarres, ensuite il dit que le temps de la revanche est venu. Qu’est-ce que ça fait dans une pub pour enfants ? Le message est évident.
    2. Qui va rentrer chez lui, de quel éclat parle-t-on et quel type de douleur cet éclat causera-t-il ? Si je vous dis maintenant que j’y vois l’indice d’un assassinat vous allez me traiter de fou
    3. J’espère qu’ici les petits frères et petites sœurs ne sont pas les soldats putschistes ni les juges/procureurs qui ont libéré aujourd’hui des gülenistes, et que les grands frères et sœurs ne sont pas des gülenistes
    4. Et ici bien sûr on ne parle pas d’une tentative d’assassinat à domicile à 4h du matin, l’heure du coup d’État, comme d’habitude j’exagère
    Être paranoïaque vaut mieux qu’être apatride et sans gouvernement. La paranoïa nous coûtera quelques nuits de sommeil, mais quel est le prix de l’anéantissement du gouvernement ?
    Jusqu’au 17 avril, il y a chaque nuit le risque d’un coup d’État. Cette nuit, demain, la nuit suivante, le danger est là chaque nuit. Nous devons être vigilants.
    Qu’attendent le QG de l’AKP et les mairies pour faire commencer les veillées pour le référendum. Il est urgent de faire des veillées pour le référendum
    Dans toute la ville, si l’électricité, le téléphone et Internet se retrouvent coupés, chacun doit se diriger vers le bureau [AKP] de son district. Chaque nuit est importante jusqu’au 17 avril
    Monsieur Kadir Topbaş de l’İBB, quels préparatifs y a-t-il en cas de coup d’État ? Avez-vous donné des instructions à la police municipale, aux transports municipaux, aux pompiers etc ?
    D’abord Murat Ülker a publié un tweet qui ressemblait à des excuses, mais maintenant il n’est plus question d’excuses et il nous attaque, il nous menace. C’est un scandale
    Je le répète, je le dis clairement, la pub Ülker en question est un appel au coup d’État. Si Monsieur Murat revendique cette pub, il faut lui faire un procès aussi
    Ce peuple n’a craint ni les tanks ni les canons, il n’a pas eu peur des F 16 ni des hélicoptères, il est allé à la mort comme à une fête, est-ce qu’il va craindre que tu lui fasses unprocès []
  9. Ils m’ont traité de fou quand j’ai dit « il faut absolument faire une opération anti-Gülen au sein d’Ülker ». Je pense pour ma part que la vraie folie est de prendre cette vidéo menaçante pour une « pub de gaufrette » []
  10. Cette pub est absolument honteuse. Qu’est-ce que ça veut dire le jour de la revanche ? []
  11. Une pub pour le 1er avril qui parle de douleur, revanche et d’explosion. Allez faites-la votre surprise, on attend. []
  12. #LesVeillesDu16AvrilOntCommencé #Kısıklı [lieu où réside RTE à Istanbul] #PalaisPrésidentiel Ce noble peuple est en route []
  13. Nul besoin d’être paranoïaque pour être dégoûté par la pub d’Ülker et y voir un message subliiminal. Il y a quelque chose dans l’air depuis plusieurs jours. Il faut nous préparer ! []
  14. Il ne peut y avoir aucune excuse à ça… ! #BoycottonsÜlker []
  15. Hé Ülker, quel 1er avril ? quelle revanche ? quelle surprise ? Ce peuple va t’en faire une de surprise, on va voir si tu arriveras à vendre quelque chose []
  16. On prépare une pub capable de mettre par terre une multinationale, on la diffuse et si tu n’étais pas au courant ça aussi c’est ton problème maintenant @MU_ULKER []
  17. Après avoir vu la pub Ülker j’ai donné des instructions, tous les bus appartenant à #metro sont en veillée pour la démocratie contre les traîtres []
  18. 1) notre peuple a été menacé une fois de plus par une pub préparée ignominieusement 2)instiller la peur dans le subconscient 3)doper à nouveau la confiance des gülenistes []
  19. La pub Ülker nous a rendu nerveux ! Ah parce que c’est une pub maintenant ?*Moi de toute façon je monte la garde toute la nuit…*Ce soir dormir est un pêché au cœur des fils de ce pays ! []
  20. POUR cette pub dégueulasse soyez sûrs que LA JUSTICE VA SE METTRE EN BRANLE ET VA OUVRIR UNE ENQUÊTE MES FRÈRES Ils rendront des comptes devant la justice []
  21. quelle peur et quel chagrin penses-tu pouvoir infliger à un peuple qui se sacrifie en louant le nom de Mahomet et qui monte au paradis en martyr, hé Ülker []
  22. Qu’est-ce que ça veut dire envoyer des messages subliminaux à ce valeureux peuple qui s’est couché devant les tanks ? Ils vont te montrer de quel bois ils se chauffent #ülker []
  23. #OuiNousMontonsLaGarde Le bureau d’Istanbul du procureur général de la République a ouvert une enquête pour la pub Ülker et s’est mis au travail. De plus, nous ne dormons pas. []
  24. Avec l’esprit du 15 juillet, le 16 avril nous disons #Oui pour nous libérer totalement de nos chaînes. #1Avril #ülker []
  25. +++ nous continuerons notre chemin en patriotes #1Avril #Ulker []
  26. Les déclarations d’intention de consommateurs ont été observées au cours du codage. Un commerçant non identifié a apposé une pancarte dans son épicerie et celle-ci a connu un certain succès sur Twitter et le président de Metro Turizm a déclaré que sa société ne distribuerait désormais plus de friandises Ülker dans ses autobus. Les buffets des vapur du Bosphore opérés par la mairie ne proposent plus de produits Ülker non plus. []

Isabelle Gilles

Chargée d'édition numérique et des projets de numérisation Webmaster

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *