À propos

L’Observatoire de la Vie Politique Turque (OVIPOT), dont la responsable est actuellement Sümbül Kaya, pensionnaire scientifique à l’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA) d’Istanbul, a été créé au sein de cet institut en 2005. L’OVIPOT est à la fois un centre de recherche, un centre de documentation et de ressources, et un centre d’accueil et de formation. Il couvre différents aspects de la sociologie politique de la Turquie : architecture et dynamiques institutionnelles, partis, mobilisations et groupes d’intérêt, pouvoirs locaux, politiques publiques, politique étrangère, questions minoritaire et kurde, dynamiques migratoires, relations internationales, intégration européenne. L’OVIPOT comme l’Observatoire Urbain d’Istanbul est rattaché au Pôle d’Études Contemporaines de l’IFEA.

Le Blog de l’Observatoire de la Vie Politique Turque a été créé en janvier 2007 par Jean Marcou et est hébergé par Hypothèses, plate-forme de carnets de recherche en sciences humaines et sociales.
Il a deux missions principales. Il propose des analyses de l’actualité politique turque, des interviews et des brèves au travers desquelles s’expriment les vues des chercheurs et étudiants en science politique et sociologie politique. Il
met également à disposition des spécialistes et des chercheurs en sciences sociales des ressources documentaires (mémoires, travaux et rapports de stage; documents des conférences et colloques, etc.).

Il est actuellement co-dirigé par Sümbül Kaya (pensionnaire scientifique à l’IFEA) et Jean Marcou (Professeur à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble et chercheur associé à l’IFEA).

Ce blog constitue l’un des aspects de la coopération scientifique entre l’Institut Français d’Études Anatoliennes d’Istanbul et l’Institut d’Études Politiques de Grenoble.

Politique de validation des commentaires

Le blog de l’OVIPOT est un espace de débat et d’échange, dans le respect des lois en vigueur. En dehors de ces précisions juridiques, ne seront retenus que les commentaires à valeur universitaire, sans attaque ad hominem et jugement à l’emporte-pièce.