Ekrem İmamoğlu : portrait du candidat CHP à la mairie métropolitaine d’İstanbul

Tract de campagne du candidat Ekrem İmamoğlu aux élections municipales 2019
Pour citer cet article : Aurélien Trachez, "Ekrem İmamoğlu : portrait du candidat CHP à la mairie métropolitaine d’İstanbul," in Observatoire de la vie politique turque, 18 mars 2019, https://ovipot.hypotheses.org/15298.

Ekrem İmamoğlu est né en 1970 dans la ville de Trabzon, sur la côte orientale de la mer Noire. Diplômé en 1992 de l’université d’Istanbul, il travaille initialement dans l’entreprise familiale, avant d’entrer en politique aux côtés du CHP, le parti kémaliste et social-démocrate. C’est sous l’étiquette du CHP qu’il est élu maire du district de Beylikdüzü à Istanbul en 20141.

Candidat aux élections locale du 31 mars 2019 à la municipalité métropolitaine d’Istanbul (İstanbul Büyükşehir Belediyesi), İmamoğlu fait face au candidat AKP Binali Yıldırım, Premier Ministre d’Erdoğan jusqu’à la réforme constitutionnelle d’avril 2017. L’enjeu est donc de taille pour le CHP et pour İmamoğlu. En effet, dans la métropole d’Istanbul, les voix des votants se portent majoritairement vers l’AKP depuis 20022 (à l’exception de la réforme constitutionnelle de 2017 où le non l’a emporté à Istanbul – voir notre édition du 27 avril 2017). Bien qu’étant issu du plus vieux parti turc, İmamoğlu fait figure d’outsider dans ces élections locales.

La stratégie du CHP et d’İmamoğlu dans ces élections consiste à s’appuyer sur l’ancrage local que le poste de maire du district de Beylikdüzü lui apporte. Administrateur du district depuis maintenant dix ans, İmamoğlu y jouit d’une popularité certaine. Élu avec 35% des voix, İmamoğlu mène une politique sociale, avec d’importants investissements dans les projets sociaux tels que les crèches, centre culturels, jardins partagés ou encore foyers universitaires. İmamoğlu, dans sa campagne, met l’emphase sur ses accomplissements en tant que maire de district. Son slogan de campagne résume cette stratégie électorale : « Beylikdüzü’de Yaptık, İstanbul’da Yapacağız » (Ce que nous avons fait à Beylikdüzü, nous le ferons à Istanbul)3. Sa campagne se déroule en partie sur les réseaux sociaux, ainsi que sur YouTube, plateforme sur laquelle sont diffusées de courtes vidéos d’environ une minute trente.4 Celles-ci se déroulent sur le modèle suivant : un habitant du district de Beylikdüzü intervient environ une minute, expliquant les bienfaits d’un des projets menés à Beylikdüzü. Le candidat CHP clôture quant à lui la vidéo, İmamoğlu veut donc asseoir sa légitimité électorale sur la base de ses accomplissements précédents (notamment en termes de politique sociale) en tant que maire de district.

Étant issu de la branche sociale-démocrate du parti kémaliste, le candidat joue également sur cet aspect, s’opposant à l’AKP et à ses grands projets immobiliers et d’infrastructures. Lors d’un discours donné au centre des congrès de la Corne d’Or, le jeune candidat à la métropole mène une charge sévère contre la politique urbaine menée par l’AKP à Istanbul depuis 2002.

Dans cette ville magnifique, la vie a été transformée en un chaos complet […] Cette ville est devenue un cauchemar qui a ruiné la qualité de vie de ses habitants […] Istanbul ne peut pas continuer comme ça. C’est insoutenable. Istanbul ne peut devenir une ville monde de cette manière. Istanbul ne peut être heureuse de cette manière5.

Il définit dans ce discours cinq priorités, ainsi que cinq outils pour parvenir à ces objectifs. Cependant, ces priorités et outils restent encore vaguement définis. En effet, des termes tels que « priorité à la qualité de vie » et « innovation et soutenabilité » peuvent n’être que des effets d’annonces. Cependant, le constat dressé par le candidat CHP est criant de vérité, et confirmé par les indicateurs économiques en Turquie. Une forte inflation, couplée au décrochage économique de secteurs porteurs tel que celui de la construction montrent la limite du modèle de croissance économique turc ainsi que les failles des politiques urbaines d’Istanbul. Avec une baisse de 58% des permis de construire délivrés6 ainsi qu’un million d’appartements invendus dans la Turquie toute entière, la politique urbaine proposée par İmamoğlu pourrait constituer une autre voie vers laquelle se tourner en Turquie. De plus, le poste de maire métropolitain d’Istanbul peut constituer un tremplin important dans la vie politique turque. Recep Tayyip Erdoğan a en effet fait ses débuts en politique en tant que maire d’Istanbul, en menant une politique de grands travaux de modernisation. 17 ans plus tard, il n’est pas impossible d’imaginer qu’İmamoğlu puisse, de la même manière, apporter une impulsion nouvelle pour à son tour transformer Istanbul.

Ekrem İmamoğlu se pose donc en candidat social et souhaitant améliorer la vie quotidienne des administrés d’Istanbul, par opposition aux politiques menées jusqu’à maintenant par les maires AKP, dont les aménagements urbains visaient à accroître le prestige d’Istanbul, et lui donner l’aspect d’une ville moderne, sûre, attractive pour les touristes. Le candidat CHP semble donc vouloir se détacher d’une politique de modernisation de la ville ayant eu pour conséquence la gentrification du centre-ville (le district de Tarlabaşı, quartier populaire, kurde et rom du centre-ville, est visé depuis quelques années par des politiques urbaines visant à l’expulsion des habitants les plus modestes), l’augmentation du temps de transport (un stambouliote passe en moyenne une heure quarante minutes par jour dans les transports pour se rendre à son lieu de travail7 ) et créatrice de problèmes environnementaux.

Les cinq points saillants de la campagne d’İmamoğlu
Objectifs à atteindre Outils pour y parvenir
Résoudre les problèmes de transport et de circulation Écrire une « constitution de la ville » avec participation des habitants
Combattre la pauvreté et faire baisser le coût de la vie Prendre soin de la ville et respecter ses habitants
Résoudre les problèmes d’aménagement urbain, les problèmes environnementaux et ceux liés au risque sismique Démocratie participative
Endiguer le chômage et faire d’Istanbul un pôle économique attractif Soutenabilité et innovation
Améliorer la qualité de vie, développer l’accès à la culture, à l’art et au sport Priorité donnée à la qualité de vie

Bibliographie

CHEVIRON, Nicolas, La Turquie en route vers une crise économique majeure, Mediapart, 05/01/2019, consulté le 20/02/2019, https://www.mediapart.fr/journal/international/050119/la-turquie-en-route-vers-une-crise-economique-majeure

CHP Adayı Ekrem İmamoğlu İstanbul İçin 5 Hedefini Açıkladı, 27/01/2019, consulté le 20/02/2019, https://bianet.org/bianet/siyaset/203948-chp-adayi-ekrem-imamoglu-istanbul-icin-5-hedefini-acikladi

Ekrem İmamoğlu Biyografisi, Haberler.com, non daté, non signé, consulté le 20/02/2019, https://www.haberler.com/ekrem-imamoglu/biyografisi/

Ekrem İmamoğlu İstanbul Büyükşehir Belediyesi Başkan Adayı, consulté le 20/02/2019, https://www.ekremimamoglu.com/projeler/

Istanbul’un Bedeli Bölüm 1 : Beyaz Yakalı, 140 Journos, 08/08/2017, consulté le 20/02/2019, https://www.youtube.com/watch?v=xo7DVKEW5Kk

seçim.haberler.com, site référençant les résultats des élections depuis 1973 avec cartes interactives, consulté le 20/02/2019, https://secim.haberler.com/

  1. « Ekrem İmamoğlu Biyografisi », Haberler.com, non daté, non signé []
  2. seçim.haberler.com, site référençant les résultats des élections depuis 1973 avec cartes interactives []
  3. Ekrem İmamoğlu İstanbul Büyükşehir Belediyesi Başkan Adayı []
  4. Sur les trois vidéos consultées : ouverture d’une crèche (https://youtu.be/-SQxsF6e1Ww), ouverture d’un bostan (jardin partagé – https://youtu.be/UfxiZuwT4wY), et ouverture d’un centre culturel (https://youtu.be/XcLX3oNU9YY) []
  5. CHP Adayı Ekrem İmamoğlu İstanbul İçin 5 Hedefini Açıkladı, bianet.org []
  6. « La Turquie en route vers une crise économique majeure », Nicolas Cheviron, Mediapart, 05/01/2019 []
  7. « İstanbul’un Bedeli Bölüm 1 : Beyaz Yakalı », 140 Journos []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.